Projets / Eau

Le biocharbon : assainissement des sols et de l’eau & lutte contre le changement climatique

Une substance peu connue jusqu’ici du nom de ‘biocharbon’ commence à faire parler d’elle au sein des milieux environnementaux du Canada et ailleurs dans le monde, et il se pourrait fort bien qu’elle devienne un élément important dans la révolution ‘verte’ du 21e siècle ainsi que dans la lutte contre le changement climatique.

Des études récentes à l’endroit des eaux usées municipales à travers le Canada ont régulièrement montré la présence de quantités infimes de médicaments d’ordonnance et ceux en vente libre, et qui demeurent présentes dans l’environnement pour une longue période de temps. En effet, environ 35 pour cent des échantillons d’eau potable prélevés à travers le pays et analysés pour une étude de Santé Canada ont montré la présence de quantités infimes de ces médicaments et de leurs produits dérivés.

Aussi, il est bien reconnu qu’il y a plus de carbone dans le sol que dans l’atmosphère et toutes les formes de vie animales et végétales combinées. En remettant le carbone dans le sol et ce à très grande échelle, les scientifiques et les chercheurs croient qu’une solution au changement climatique existe aujourd’hui juste sous nos pieds.

C’est là que le biocharbon pourrait bientôt jouer un rôle important, c’est-à-dire dans l’assainissement des sols et de l’eau ainsi que dans la lutte contre le changement climatique.

UntitledLe biocharbon est essentiellement une forme de charbon qui est le résultat de la combustion partielle de matières organiques à l’aide de la pyrolyse, qui est la décomposition thermique directe (à des températures entre 500 et 600 degrés Celsius) de la biomasse en l’absence d’oxygène afin d’obtenir une gamme de produits solides (biocharbon), liquides (bio-huiles) et à base de gaz (gaz de synthèse).

Untitled1Le biocharbon contient des niveaux élevés de carbone organique et il enrichit le sol en y ajoutant des éléments nutritifs tels que le potassium et le calcium, ce qui aide au sol à retenir l’eau et les autres éléments nutritifs.

Lorsque des quantités élevées de carbone sont réintégrées au sol, ce dernier devient un environnement plus propice aux bactéries et pour les champignons, ce qui a pour effet de rehausser les quantités d’azote et des autres éléments nutritifs qui sont disponibles aux plantes. Le carbone en forme de biocharbon demeure stable pendant des millénaires.

Des études ont démontré que le biocharbon améliore le rendement des cultures, surtout dans les sols pauvres, et pourrait donc améliorer la productivité dans des endroits où le sol a été dégradé par des siècles d’exploitation agricole.

Le biocharbon aide également à neutraliser les sols acides tels que ceux que l’on retrouve dans la région de l’Amazone où, il y a presque 50 ans, le scientifique néerlandais Wim Sombroek a fait la découverte de parcelles de sol noir riche en carbone qui est aujourd’hui connu sous le nom de ‘terra preta.’

Des études préliminaires sur le biocharbon ont également démontré le potentiel de celui-ci en tant que substance à base de charbon qui pourrait exercer une fonction de filtrage afin d’enlever les quantités infimes des résidus pharmaceutiques ainsi que les hormones des eaux usées traitées avant de déverser celles-ci dans les étendues d’eau avoisinantes.

Le biocharbon utilisé dans la lutte contre le changement climatique

Lorsque que les plantes sont en croissance, elles absorbent le CO2 et produisent donc de la biomasse qui contient du carbone. Plutôt que laisser décomposer de la végétation tout en émettant du CO2, la pyrolyse peut transformer environ la moitié du carbone en une forme stable et inactive. La photosynthèse absorbe le CO2 de l’atmosphère et le biocharbon conserve le carbone sous forme solide, et peut également contribuer à réduire les autres émissions de gaz à effet de serre tels que le méthane et l’oxyde d’azote (les activités agricoles sont une source importante de ces dernières, qui contribuent au changement climatique).

Éco-Ouest a déjà commencé à étudier les applications potentielles du biocharbon et est présentement à la recherche de partenaires et d’opportunités dans ce domaine émergeant et ce dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.