Projets / Planification & Recherche

Fédération canadienne des municipalités et Éco-Ouest

Depuis 1901, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale des gouvernements municipaux du Canada. Son adhésion de plus de 2 000 membres regroupe tant les plus grandes villes que les petites municipalités urbaines et rurales, ainsi que 21 associations provinciales et territoriales. Aujourd’hui, la FCM intervient activement afin que les politiques et les programmes fédéraux correspondent aux besoins des municipalités et de leurs populations.

logoDepuis 2006, la FCM et le CDEM (Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba) ont collaboré sur une base informelle afin d’apporter du soutien aux municipalités manitobaines et leur permettre de se joindre et progresser au sein du programme Partenaires dans la protection du climat (PPC). Ce partenariat a également permis à la FCM de conseiller le CDEM sur comment les municipalités peuvent accéder au Fonds municipal vert, la prestation conjointe de sessions de formation dans la province, l’échange d’information ainsi que la sensibilisation des communautés à l’endroit des programmes disponibles.

Ce modèle coopératif continue de connaître du succès à ce jour, cependant les activités dans le cadre de cette entente informelle ont largement dépassé le mandat principal du CDEM. Cela a donc mené à la création du projet Éco-Ouest en avril 2014 (toujours basé au CDEM à Saint-Boniface au Manitoba), une initiative conjointe des quatre organisations francophones à vocation économique (EFVO) que l’on retrouve dans chacune des provinces de l’Ouest canadien.

Le mandat d’Éco-Ouest consiste à encourager les municipalités de l’Ouest canadien de participer à l’écologisation de leurs économies locales et régionales avec la création d’inventaires des émissions de gaz à effet de serre (GES), ainsi que l’élaboration de plans d’action locaux en matière de changements climatiques (PALCC). Éco-Ouest vient de surcroît prêter main forte aux municipalités qui recherchent des possibilités en matière de commercialisation des technologies ‘vertes,’ à attirer des investissements directs étrangers, et former une main-d’œuvre qualifiée.

L’on continue également de collaborer étroitement avec la FCM afin d’aider aux municipalités à obtenir les renseignements ainsi que le financement qui leur permettra d’atteindre leurs objectifs en matière de développement durable.